Follow me:

En 2018, j’ai aimé

Pour commencer cette année 2019, je me prête volontiers au jeu des favoris de l’année précédente, intitulé plus simplement sur ce blog “en 2018, j’ai aimé” (article qui pourrait peut-être se décliner mensuellement si l’idée vous plaît).

N 20

Commençons tout d’abord par ce qui m’a plu du côté de Marseille

Cette année j’ai aimé faire découvrir Marseille à des visiteurs du monde entier. En effet, au printemps 2018, j’ai monté ma petite entreprise de visites guidées de Marseille, Voyages marseillais. À travers mes balades urbaines comme je les appelle, en petit comité et conviviales, j’ai eu l’occasion de rencontrer des Belges, des Canadiens, des Allemands, des Italiens, des Américains… Chaque visite était unique parce que chaque visiteur l’était. Les questions, les réactions, les discussions étaient souvent différentes ; à travers mes échanges avec mes visiteurs j’ai perçu des détails qui m’avaient échappé, j’ai approfondi certains points, j’ai aussi eu envie de voyager, de visiter leur pays à eux
En plus de ça, proposer des visites guidées de Marseille me pousse à faire tout ce que je ne prenais pas régulièrement le temps de faire : chercher de bons restaurants ou de chouettes salons de thé, en savoir plus sur tel magasin, etc. bref à découvrir encore plus et mieux ma ville ! 
Les premiers mois de cette aventure ont été riches, j’ai hâte de voir la suite !
Crédits photo Coraworld   

Côté Marseille toujours, cette année j’ai enfin pris le temps d’aller au musée d’Histoire de Marseille dont tout le monde dit le plus grand bien et du coup je confirme : ce musée est génial ! Il est tout à la fois complet, intéressant, pédagogique et interactif. Impossible de s’ennuyer même quand on est peu adepte des musées : un audio guide est compris dans le prix d’entrée (qui n’est pas élevé d’ailleurs, 6 €) et le parcours au sein des salles est jalonné d’écrans permettant d’en apprendre davantage sur tel ou tel point. En plus des collections permanentes, il y a toujours une exposition temporaire en lien avec l’histoire de Marseille, un peu plus contemporaine que le reste du musée.
Il faut avoir du temps devant soi pour pouvoir tout voir. J’y suis allée en fin de journée, je n’avais que deux heures devant moi avant la fermeture et ça n’a pas été suffisant. Il faudra donc que j’y retourne mais ce sera avec plaisir (et avec mon mari cette fois qui est impatient d’y aller).

Du côté voyage : nous sommes partis 3 semaines sur la côte ouest des États-Unis à la fin du mois d’août en mode van life & road trip.

Ce voyage est dans le top 3 des plus beaux voyages que j’ai eu la chance de faire ! C’était pourtant loin d’être un rêve : il y a encore 3 ans, je ne pensais pas à cette destination, j’avais d’autres envies de voyages et les USA n’en faisaient pas partie. Finalement, à force de lire des articles de blogs qui disaient que c’était formidable et de voir des photos plus belles les unes que les autres, ça m’a fait de plus en plus envie (#filletropinfluencable) et nous y sommes finalement allés cette année. Je n’ai qu’une envie maintenant : y retourner et explorer les autres grands parcs nationaux que nous n’avons pas pu faire.

Los Angeles
Grand Canyon
Bryce canyon
Zion notre coup de coeur
Street art à San Francisco
 

Côté ciné, l’année 2018 m’a appris une chose que je soupçonnais déjà depuis La La Land : j’aime les films musicaux. 

J’aime les films musicaux MAIS hollywoodiens (précision qui a son importance) et je leur pardonne tous leurs manquements (ou presque), je perds tout sens critique (ou presque). J’ai adoré The greatest showman pour le spectacle incroyable qu’offre ce film pendant 2h (ils sont forts sur ce plan les Américains !) et ce malgré un scénario défaillant. Je me suis également régalée avec A star is born dans lequel j’ai découvert Lady Gaga (son physique mais plus important surtout : sa voix et son talent) et dont les chansons m’ont vraiment marquée. Je ne peux pas ne pas mentionner, Bohemian Rapsody dans le genre du biopic. Conséquence immédiate lorsque je reviens du cinéma après ce genre de film : je file sur Spotify et j’écoute en boucle la BO pendant des jours (au minimum).
NB : J’espère que vous ne vous attendiez pas à faire des découvertes cinématographiques grâce à moi parce que là on est loin du cinéma d’auteur !

Enfin côté perso, en 2018 j’ai adoré avoir un chien !

Décider d’avoir un chien a été une des meilleures décisions que nous ayons prise et notamment parce que je travaille à mon compte. Être entrepreneur, c’est génial ! mais pas tous les jours (j’aurai l’occasion d’en reparler) alors avoir un chien à sortir, à câliner, avec qui passer mes journées de travail à la maison, a été d’une grande aide pour moi. Impossible de se laisser aller à la déprime ou aux mauvaises habitudes : il faut se bouger, sortir, avoir un rythme. Ça m’a permis d’explorer davantage mon quartier (et donc de l’aimer encore plus !) et de rencontrer tous les voisins ou presque. Enfin, plus que tout cela : je ne suis pas seule, je ne me sens pas seule et ça quand on est entrepreneur en solo, c’est très précieux !
  Notre petite chienne Nistoune à 4 mois
Et vous, qu’avez-vous aimé en 2018 ?

Previous Post Next Post

Vous pourriez aimer...

No Comments

Leave a Reply

For spam filtering purposes, please copy the number 4952 to the field below: